Le pain noir, 1944
Huile sur toile 88x130
coll. privée
C'est au cours de la seconde guerre mondiale que le jeune artiste affirme sa personnalité de peintre. Les toiles de cette époque, solides et synthétiques à la manière de J.Brusselmans, évoquent indirectement les privations de la guerre et ses séquelles après 1945 (Le pain noir, Moulin à café, La lampe à pétrole, diverses natures mortes mais aussi des paysages).  
Le faiseur de reussite, 1948 Huile sur toile 100x 65
coll.privée

Dès la fin des années 40, des toiles comme Le faiseur de réussite, Les musiciens, Le pianiste, ainsi que diverses variations sur le thème du nu, montrent clairement le besoin de plus en plus pressant chez le peintre de s'extraire des contingences naturalistes afin de transcender, à la fois par la sensibilité et le mental, ce que son regard sélectif continue d'explorer dans la réalité quotidienne.
 
     

La fuite en Egypte, 1953
Huile sur toile 162x 114
coll.privée

 

La matière schématique et expressive rappelle Permeke tant par l'aspect constructif de la forme que par les harmonies de couleurs sourdes. Ces caractères s'observent également dans la série des grands lavis à l'encre de Chine qu'il réalise à l'époque en larges traits dramatiques, en gestes vigoureux et paroxystiques. Paul Fierens écrit en 1954.- "La synthèse de Mortier est instinctive à l'origine ­autant que celle de Permeke- et lyrique, parfois tragique, en son accomplissement qui fixe le feu de l'éclair.

Le peintre affirme une personnalité de plus en plus marquée dans l'expression de la forme et de la couleur qui, aussi abstraites peuvent-elles paraître, résultent toujours d'une synthèse fulgurante de la réalité de caractère expressionniste: comme le déclare l'artiste, il n'abandonne l'œuvre que "lorsqu'elle s'est vraiment identifiée à ma conception, qu'elle est devenue en quelque sorte une réalité strictement individuelle, une somme de valeurs qui ne se justifient qu'en elle-même, sans recours à une interprétation littéraire quelconque".
 
 
Au début des années 70, apparaissent les premières têtes mystérieuses et massives, augurant des silhouettes carrées et monumentales telles que Verte femme, Le Commandeur, L'homme dans la porte, Volume d'ombre, Couple V, La famille.

La densité plastique des idéogrammes confère à ses oeuvres le climat dramatique propre à l'expressionnisme abstrait.
  
COUPLE V, 1972
Huile sur toile 162x 195
coll.privée
 
LA FAMILLE, 1972
Huile sur toile 162x 205
coll.privée
Le primitivisme du signe et l'exubérance du geste rendent compte chez l'artiste, de manière métaphorique, tant des forces cosmiques que des tensions psychiques qui, chez lui, ne font que se rejoindre.

Sa vie durant, Antoine Mortier demeura fidèle à cette vision monumentale et totémique des réalités élémentaires.