Centre culturel de Dinant

ARCHIVES

2003


Ma 14/1

J'avais dit non !  - Théâtre
Par la Cie C'est comme ça et le Théâtre de la Place
(membres 9 euros / non-membres 11 euros)

Ma 28/1 Un fil à la patte - Théâtre
de Feydeau - Musique d'Offenbach
Avec André Baeyens, Claire Bodson, Alain Eloy, Thierry Lefèvre,  Bernard Sens, Nicole Valberg, Benoît Van Dorslaer, Philippe Vauchel, Pascale Vyvère, Béatrice Wegnez. Avec Pascal Charpentier au piano  et Claude Vonin au violon. Mise en scène Frédéric Dussenne - Arrangements et direction musicale Pascal Charpentier -  Scénographie Marcos Viñals Bassols

Feydeau truffé d'Offenbach ! 
Ce cocktail version Frédéric Dussenne a donné au Rideau un merveilleux "Fil à la patte" qui avec ses éclats de rires, ses quiproquos, sa musique, ses chansons, ses portes qui claquent et ses gags en tous genres a tout pour séduire le public.
 
L'une des pièces les plus désopilantes écrites par Feydeau, le virtuose du rire.  Bois d'Enghien, noceur invétéré, a enfin trouvé l'oiseau rare - une oie blanche, bourgeoise et riche. Mais va-t-il parvenir à signer son contrat de mariage à l'heure dite avec un fil à la patte tel que la célèbre Lucette, chanteuse de café-concert, dont il est l'amant protecteur et qui n'entend pas le laisser échapper ? Au départ de cette histoire classique à la Belle Époque, le maître du vaudeville brode en toute fantaisie une étourdissante dentelle de quiproquos, où fourmillent mots d'auteurs, gags en tous genres et rebondissements loufoques. Son " Fil à la patte " s'entortille, entraînant dans une ronde endiablée un clerc de notaire qui veut caser ses chansons stupides, un général bolivien qui dégaine plus vite que son ombre, une baronne bon chic bon genre et beaucoup d'autres personnages cocasses et parfaitement typés. Tous irrésistiblement drôles.  Mais que l'on ne s'y trompe pas, Feydeau qui signe en 1894 cette excellente comédie de moeurs est bien plus qu'un simple amuseur. Tantôt moraliste, tantôt féroce caricaturiste, il nous donne une belle leçon sur ce monde gouverné davantage par la réussite sociale que par l'amour. 
(membres 11 euros / non-membres 13 euros)
Théâtre du Rideau de Bruxelles - Infos : www.rideaudebruxelles.be

Ma 18/2

Elle est à toi, cette chanson !  - Musique
par l'Âme des Poètes

Spectacle musical autour de Georges Brassens
Mise en scène de Jonathan Fox
Fabien Degryse (guitare acoustique), 
Jean-Louis Rassinfosse (contrebasse) 
Pierre Vaiana (saxophone soprano)

Depuis près de dix ans le groupe "L'âme des poètes" vous propose une relecture originale des standards de la chanson française (Piaf, Trenet, Brel).
Avec "Elle est à toi cette chanson", les trois musiciens imprévisibles aux talents multiples, nous présentent Georges Brassens sous un autre jour, et c'est déconcertant de talent !
Avec eux,  Les amoureux des bancs  publics prennent subtilement un côté gypsy et Fernande fourmille d'invention dans les perpétuels changements de rythme.
Dans une ambiance Jazzy pleine de surprises et d¹humour, ces trois virtuoses nous offrent des improvisations délirantes.
Pour ce trio épris de la musique, la partition est prétexte à échapper belles, tout en gardant l¹âme des textes empruntés aux Grands de la chanson française.
Le Plat Pays qui est le nôtre, les accueille pour une tournée en février, et à Bruxelles.

(membres 9 euros / non-membres 11 euros)


Ma 25/2

Faux-Fuyants - Théâtre
Par la Compagnie Hercub'

(membres 11 euros / non-membres 13 euros)


Ma 11/3

Notre-Dame de Paris - Théâtre
d'après Victor Hugo
Mise en scène de Jacques Viala
Avec Eric de Staercke, seul en scène.

Un One-man-show épatant et plein de sensibilité qui vous fera aimer Victor Hugo ! Ceux qui ont vu l'étonnant Eric de Staercke dans "Est-ce qu'on pourrait pas s'aimer un peu ?" ne manqueront pas cette reprise.  A voir ou à revoir sans hésiter !
(membres 9 euros / non-membres 11 euros)


Lu 17 et Ma 18/3

 Tournée à BXL & en Wallonie :1/2>21/3

Mon toit du monde à moi c'est toi - Théâtre / Humour
par la Compagnie de l'Autre - Avec Alex  Mise en scène : Alex, Muriel Benazeraf

Amoureux transi, timide, maladroit, original, Alex, l'écorché vif qui semble toujours s'excuser d'être là, donne rendez-vous à l'aimée dans un théâtre, afin de lui lire sa lettre d'amour. Cette femme qui tarde à venir, il l'attend désespérément. Pourtant, il est sûr qu'elle va venir, qu'elle doit venir…

Aujourd'hui, comme tous les jours, ce comédien, écrivain, metteur en scène, va se livrer à un jeu subtil de va-et-vient, d'avancées, de ruptures, tissant habilement des liens de connivence avec son public. Entre espoir et désespoir, attente et révolte, émotion et angoisse, cruauté et décalage, tendresse et fantaisie, quelque part entre tut cela, ce funambule se balade sur le fil fragile tendu entre rêve et réalité, entre délice et évidence. Et l'air de rien, il nous invite à aimer l'instant présent de façon incontrôlable, parce qu'il est bon d'aimer, parce que le temps passe, que les temps changent, et que si le "i" s'en va, il devient "amer"…et quand il n'y a plus d'"r", il ne reste que l'âme…

Une histoire drôle et sarcastique avec un texte chargé d'émotions, d'angoisse, de poésie et d'humour. Une merveille absolue. Un spectacle attachant où on ne parle que
d'amour. 
(membres 9 euros / non-membres 11 euros)


Je 20/3

Marie-Paule Belle chante Barbara  - Chanson française

Avec pudeur, tendresse et respect, sur scène où elle est comme chez elle, Marie-Paule Belle interprètera seule au piano 23 chansons du répertoire de la "Dame brune". Pas les plus marquantes comme "L'Aigle noir" ou "Ma plus belle histoire d'amour", qu'elle considère comme intouchables ou comme "L'Insomnie" et "Mon enfance" qui appartiennent à son histoire, mais des chansons de ses premiers albums qui rappellent que Barbara savait aussi être rayonnante de légèreté même quand son univers était pesamment sombre. Une émouvante rencontre entre ces deux femmes chargées d'ombre et de lumière.
(membres 15 euros / non-membres 18 euros)

Ma 8 et Me 9/4

Toréadors  - Théâtre
de Jean-Marie Piemme
Mise en scène : Philippe Sireuil
Scénographie, décor et costumes : Vincent Lemaire
Coiffures et maquillages : Jean-Pierre Finotto
Régie générale : Jacques Magrofuoco
Avec Pietro Pizzuti et Alexandre von Sivers
Coproduction : Théâtre Le Public / Atelier Théâtre Jean Vilar

Lui, c'est Momo (Pietro Pizzuti), l'émigré du Sud qui a du boulot, la gérance d'un lavoir. L'autre, Ferdinand (Alexandre von Sivers), a la toux persistante des nuits à la mauvaise lune des sans domicile fixe. Il vient du Nord, émigré lui aussi.
L'auteur de "Toréadors" ne prend pas de gants pour nous mettre notre linge sale sous le nez. Il nous convie à une corrida singulière dans un lavoir, où s'affrontent deux hommes, deux discours, deux visions, mais une même désillusion. "Parfois, pour survivre, on a besoin de la saleté des autres", constate Momo. "La merde est un excellent engrais", répond Ferdinand. 
Impeccablement joué par ce duo de choc, "Toréadors" passe la Belgique à la moulinette. Et si le propos est parfois sombre, la démonstration est éclatante.
Un Jean-Marie Piemme au mieux de sa plume.
(membres 11 euros / non-membres 13 euros)

Ma 29/4

Antigone - Théâtre/Tragedia dell'Arte
Par la Compagnie Alain Bertrand 
(membres 11 euros / non-membres 13 euros)




top
  CONCERTS 2003-2004


2003

Ma 04|11|2003 - 20h00
Salle Bayard


top
2004
Je 18|03|2004 - 20h00
Salle Bayard

top
Ma 30|03|2004 - 20h00
Salle Bayard

top
Ma 11|05|2004 - 20h00

2003

Ma 28|10|2003 -
20h00


top
Lu 24, Ma 25 et Me 26|11|2003 - 20h00

top
Ma 02|12|2003 - 20h00

top
Ma 09|12|2003 - 20h00

top
2004
Ma 13|01|2004 - 20h00

top
Ma 27|01|2004 - 20h00

top
Ma 10|02|2004 - 20h00

top
Ma 24|02|2004 - 20h00

top
Ma 23|03|2004 - 20h00

top
Sous Chapiteau
Sa 24, Ma 27 et Me 28|04|2004 - 20h00

top

top
 
CC de Dinant
rue Grande 37
5500 Dinant

Infos :
082/21.39.39

Fax :
082/22.72.43

E-mail :
dinant.culture.sax@dinant.be

Site internet :
www.dinant.be
> Rubrique culture 
> Pas de Conduite


  iDearts © 1999-2004 - All rights reserved