Théâtre des Martyrs
ARCHIVES Saison 2000>2005
2000

JE 14|9>VE 29|10 Le maître et Marguerite | d'après Boulgakov
adaptation de Thierry Debroux et Daniel Scahaise.  

Un spectacle qui mêle chanson, musique, jeu et magie...

Satan arrive à Moscou dans les années 20, y sème la pagaille. On retournera aussi dans la Judée de Ponce Pilate.  En parallèle, une histoire d'amour entre le maître et Marguerite, une histoire romantique, pleine de lyrisme, de poésie, de tragique et de bonheur.

MA 7|11>DI 3|12 Le Pain Dur | Paul Claudel - adaptation de Frédéric Dussenne - Kollectif Théâtre l'Acteur et l'Ecrit 

dès le MA 9|11
Petite salle
Les colloques | Erasme 

MA 12>SA 23|12 Aurore Boréale | Paul Pourveur - Cie Biloxi 48 
Mise en scène de Christine Delmotte 
Hôtel Métropole, dans la nuit du 28 au 29 octobre1927, se tient depuis une semaine le 5e Conseil Solvay auquel participent, entr autres, Einstein, Planck, Marie Curie, Schrödinger, Heisenberg et Bohr.
Dans le hall de l'Hôtel Métropole, le réceptionniste (Jean-Michel Balthazar), un physicien (François Sikivie) et un paléoanthropologue (Angelo Bison)  passent une nuit d'insomnie.  Au fur et à mesure que la nuit avance, ces trois personnages sont de plus en plus fascinés par la perspective d'un nouveau mode de pensée.  Des vérités absolues sont mises en doute.  Les images idéales du 19e siècle volent en éclat...
A partir d'une histoire simple, vraie, c'est une toute nouvelle vision du monde qui est présentée : la réalité vue par la physique quantique.  Une immense révolution est en cours, nos certitudes sont ébranlées, nos connaissances bousculées.  Le temps, l'espace, la matière, l'esprit, toutes ces notions demandent de nouvelles définitions.
2001

10|1 >
17|2
Petite salle
Tokyo Montana Express | Richard Brautigan - mise en scène de Jean-Henri Compère 

JE 18|1>DI 25|2 On ne badine pas avec l'amour | Alfred de Musset - Théâtre en Liberté
Un duel amoureux plein de vie et de cruauté...

dès le JE 22|2
Petite salle
Bureau national des allogènes | Stanislas Cotton - mise en scène de Christine Delmotte - Cie Biloxi 48 

MA 6>
SA 31|3
Le village en flammes | d'après Lope de Vega - Cie Point Zéro - mise en scène de Jean-Michel d'Hoop

LU 9|4>
VE 8|6
L'atelier | Jean-Claude Grunberg - mise en scène de Thierry Debroux - avec : Isabelle De Beir, Stéphane Ledune, Roxanne de Limelette, Nicole Madinier, Georges Pirlet, Anne Romain, Hélène Theunissen, Laurent Tisseyre, ...
Décor : Daniel Scahaise - Costumes : Anne Compère.
"Le premier atelier de ma vie fut ce lieu inutile dans les trois pièces de mon enfance où mon père travaillait avant guerre; dans les années cinquante, ma mère se décida à nous en faire une chambre...Elle même, en attendant le retour de mon père, travaillait comme finisseuse dans un atelier de confection pour hommes. Plus tard - nous n'attendions plus, ayant appris peu à peu le sens du mot "déporté" - devenu moi-même tailleur, j'ai bien connu d'autres ateliers...  Cette pièce est écrite pour ma mère et toutes celles et ceux que j'ai vu rire et pleurer dans mes nombreux ateliers."  (Jean-Claude Grumberg)

Un moment rare d'émotion et d'humour qui nous plonge dans l'atmosphère d'un atelier de couture d'immédiat après guerre.

 8|5>2|6
Petite salle
Plat du jour | Cie Point Zéro - Spectacle surprise !
Les membres de la troupe liront la presse chaque matin et serviront leur "plat du jour" le soir-même sur scène ! 

Toutes les rubriques y passeront ! Du sport à la politique en passant par la petite gazette et l'économie, la culture et l'horoscope, tous les grands et les petits titres des quotidiens composeront le menu de ce spectacle-surprise. 
Tous les soirs une nouvelle expérience, un spectacle différent.
Retrouvez sur scène ce que vous avez lu le jour même.

SAISON 2001-2002
Une saison de légende !
2001

13|9 >
3|11
Grande salle
Le Roi Lear | William Shakespeare - Théâtre en Liberté 
Mise en scène de Daniel Scahaise
Avec : Georges Pirlet (Lear), Hélène Theunissen, Isabelle De Beir, Anne Romain, Bernard Marbaix, Christophe Destexhe, Stéphane Ledune, Jean-Henri Compère, Frédéric Topart, Jaoued Deggouj, Laurent Tisseyre, Bernard Gahide, Nicolas Ossowsky, Steve Driesen, Sylvie Perederejew, Philippe Vincent, … (distribution en cours)
Adaptation nouvelle de Gaston Compère.

Le Roi Lear est une allégorie énorme de la vieillesse, de la douleur qui aveugle et rend à l’essentiel l’os de sèche de l’âme humaine : allégorie de l’histoire de l’homme.
" Il y avait une fois un roi qui avait trois filles. Il les aimait de tout son cœur et il leur demanda un jour : dites-moi un peu toutes les trois combien vous m’aimez… "

16|10 >
27|10
Petite salle
Le songe d’un homme ridicule | Dostoïevski - CIE HYPOTHESARTS
Avec dans le rôle d’Albert Witloof, Pierre Dherte
Mise en scène : Christian Leblicq
Une création d’Hypothesarts coproduite par le Théâtre de l’Ancre
Une comédie-tragique déroutante, drôle, satirique, déjantée, débordante d’ingénuité, bref terrifiante interprétée par Pierre Dherte, qui raconte les méandres d’un homme ridicule, en un mot ordinaire, transformé en représentant de commerce bilingue spécialisé dans le chicon : " Albert Witloof ".

14|11 >
15|12
Grande salle
Antigone | Henry Bauchau - COMPAGNIE BILOXI 48
Mise en scène de Christine Delmotte
Avec : Rosario Marmol Perez, Patrick Lerch, Ansou Diedhiou, France Bastoen, Cathy Boquet, , Bernard Gahide, Maximilien Herry, …
Aaptation Christine Delmotte et Michel Bernard
Scénographie : Pierre Albert - Musique : Rodolphe Bauchau

Une Antigone moderne, troublante, humaine : fille d'Oedipe et de Jocaste, fille de l'inceste, une femme moderne qui trouve enfin le courage d'agir et de penser sans modèle. 

Antigone de Bauchau est une œuvre d’écoute et d’attention à la souffrance, qui chante les regrets de l’amour, l’apaisement des blessures, l’ambivalence des désirs, les mystères de la filiation.
Antigone après avoir suivi son père, le roi aveugle, des années durant jusqu’au terme de son parcours, prend contre toute prudence le chemin de Thèbes avec l’espoir d’empêcher la guerre entre ses deux frères tant aimés…

15|11 >
23|12
Petite salle
Les souffrances du jeune Werther | Goethe - Théâtre en Liberté 
Avec : Christophe Destexhe sous le regard de Daniel Scahaise.
 Version scénique de Jacques De Decker
Dans ce roman jaillit sans retouche de la plume de Goethe, à 25 ans, on peut voir une manifestation éclatante de ce don, le moins explicable de tous, cette sûreté du geste qu’on nomme le génie.

18|12 >
31|12
Grande salle
Mémoires de deux jeunes mariées | d’après Honoré de Balzac
CIE RAMBEAUX-THEUNISSEN - REPRISE
Avec : Hélène Theunissen et Evelyne Rambeaux.
Voici les 15 dernières représentations pour fêter la 200ème !
Des portraits de femmes à déguster, sans hésiter !

top
2002

9|1 >
9|2
Grande salle
Thyeste | Hugo Claus d’après Sénèque - CIE POINT ZERO
Avec : Frédéric Topart, Fabrice Rodriguez, Emmanuel Guillaume, Laurence Warin, Georges Pirlet, … 
Mise en scène : Jean-Michel D’hoop.
En s’inspirant directement de Sénèque, le grand écrivain belge, Hugo Claus, aborde un théâtre qui présente l’Homme au paroxysme de ses sentiments et nous fait entrevoir le fantastique monstrueux caché au plus profond de la nature de l’homme.

En présence de l’invisible Furie et de l’esprit de Tantale, le petit-fils de ce dernier, Atrée, Roi d’Argos, prend la décision de se venger de son frère Thyeste qui avait usurpé le trône, volé la Toison d’Or et séduit son épouse…

12|1 >
18|2
Petite salle
Le hasard du coin du feu | Crébillon fils - Théâtre en Liberté
Avec : Hélène Theunissen, Isabelle De Beir, Philippe Résimont.
Un homme et une femme jouent et se provoquent, et pour la première fois dans l’histoire du théâtre, une femme se trouve être l’égale de l’homme.

Avec Le hasard du coin de feu, de Crébillon fils, Hélène Theunissen, par la grâce de la mise en scène et la liberté des talents, vous convie à une fête délicieuse : celle où le plaisir de l’intelligence s’allie avec l’intelligence du plaisir.

21|2 >
30|3
Grande salle
Un cas intéressant | Dino Buzzati - Albert Camus - Théâtre en Liberté 
Mise en scène de Daniel Scahaise
Avec : Jean-Henri Compère (Corte), Philippe Résimont, Jaoued Deggouj, Laurent Tisseyre, Stéphane Ledune, Frédéric Topart, Nicolas Ossowski, Tania Garbarski, Sylvie Perederejew, Nicole Madinier, Isabelle De Beir, Monia Douieb, … etc.
Scénographie : Jean-Marie Fievez - Musique : Pascal Charpentier

En mélangeant la Mort d’Ivan Illich et Knock, Buzzati obtient un produit aussi original qu’excellent. Il y a, dans cette pièce, une générosité, une chaleur du cœur, une simplicité vivante à la fois tragique, familière et humoristique.
Albert Camus
Quand l’auteur du Désert des Tartares rencontre celui de l’Etranger…
Corte, grand industriel entend des voix, une étrange dame noire le poursuit… Sur les conseils de sa famille et d’un ami médecin, il entre en observation dans un hôpital… en sortira-t-il un jour ?

28|2 >
16|3
Petite salle
Ça t’as vu (ou Œdipe à la Ferme) | de et avec Ivan Fox et Claude Semal
Après "Dix façons de ne pas s’emmerder au théâtre", le Théâtre du Chien Ecrasé poursuit son voyage burlesque entre cabaret poésie, satire et théâtre d’objets.

17|4 >
1|6
Grande salle
Terminus | Daniel Keene - Théâtre en Liberté - CREATION
Avec : Anne Romain, Hélène Theunissen, Jean-Henri Compère, Christophe Destexhe, Bernard Gahide, Jaoued Deggouj, Emmanuel Dekoninck, Bernard Marbaix, Stéphane Ledune, Georges Pirlet, Laurent Tisseyre.  Adaptation française : Séverine Magois
Mise en scène : Marcel Delval
Musique : Pascal Charpentier - Scénographie : Daniel Scahaise

John ne sait ni haïr, ni aimer. Il assassinera pourtant un jeune garçon et,
plus tard, une prostituée. Actes gratuits, comme si la violence et l’érotisme étaient les seules réponses qu’il pouvait exposer au monde extérieur.
Une fable énigmatique aux résonances shakespeariennes, dont la fascination dérange.  Avec cette pièce jouée pour la première fois en Belgique, Daniel Keene, l’australien, s’affirme comme un poète universel.

17|4 >
18|5
Petite salle
Bureau National des Allogènes | Stanislas Cotton
Avec Ansou Diediou et Michelangelo Marchese.
Mise en scène : Christine Delmotte - Costumes : Catherine Ansay.
Une rencontre remarquable entre deux personnes : un homme noir et un homme blanc. Robert Rigodon est fonctionnaire au Ministère National des Allogènes : interrogateur bureau 7, sixième étage, extension 214. (On dit aussi l'Office des étrangers, le centre de tri, la gare de triage.) Il s'est jeté du sixième étage du Ministère. Mort, il se souvient. de sa rencontre avec Barthélemy Bongo.
"Je viens demander si en tant qu'être humain je peux rester ici": voilà comment Barthélémy Bongo s'est adressé à Robert Rigodon. Une rencontre remarquable entre deux personnes : un homme noir et un homme blanc ayant leur propre culture. Une comédie poético-politique de notre temps. Touchant, chaleureux, envoûtant.
Coproduction : Compagnie Biloxi 48 et Théâtre de la Place des Martyrs
 
2002

12/9>26/10
Dim 13 et 20/10
Grande salle

Dom Juan - Molière 
Qui est ce Dom Juan dont l'histoire hante la littérature et la morale de l'Occident ? Un héros impie, qui séduit les femmes, défie la société et ses institutions, la famille, la religion, Dieu, la mort, et qui, toujours puni, le paie de sa vie ?
Dom Juan est un chef-d'ouvre inépuisable.
De toutes les comédies de Molière, Dom Juan est peut-être la plus fascinante, elle permet d'explorer toutes les tonalités du rire, jusqu'à une ironie si corrosive qu'elle en devient grave.

Avec : Philippe Résimont, Jean-Henri Compère, Isabelle De Beir, Anne Romain, Sylvie Perederejew, Jaoued Deggouj, Bernard Marbaix, Stéphane Ledune, Laurent Tisseyre, Christophe Destexhe, Philippe Vincent.
Mise en scène et scénographie : Daniel Scahaise
Costumes : Anne Compère
Maquillages : Patricia Timmermans.

top
18/9 > 11/10
Dim 29/9 et 6/10
Atelier
Le Livre de la Jungle de Rudyard Kipling - Reprise 
Adaptation Danielle De Boeck
Spectacle musical avec un comédien : Robert Guilmard
et un musicien : Louison Renaut (percussions) en life
qui a composé une musique originale pour le spectacle.
Mise en scène de France Gilmont

Il est sept heures du soir sur les collines de Seeonee….

Un spectacle de sagesse à l’usage des enfants, mais aussi des adultes.

L’histoire raconte le monde.

La musique parle de l’univers.

Mettre sur la scène «le Livre de la jungle» c’est replonger dans l’univers lointain de la jungle de l’Inde. L’histoire de Mowgli, le petit d’homme. Kipling nous mène dans le chemin initiatique qui fait l’adulte dans une jungle plus juste que celle de nos villes. 


Vous l’avez lu, mais… êtes-vous certain de le connaître ?

Oui ? Etes-vous certain de les connaître vraiment, ces magnifiques nouvelles d’initiation ? L’expression «la loi de la Jungle» qu’évoque-t-elle pour vous, outre qu’elle soit la devise du clan des loups ? Une absence de loi basée sur le chacun pour soi ou, au contraire un code moral tout empreint de sagesse ?

Si vous optez pour la première définition, alors venez vous replonger, un moment dans l’épaisse forêt indienne. L’œuvre centenaire de Rudyard Kipling mérite à coup sûr d’être découverte.

L’apprentissage du petit d’homme, parmi ses frères si divers, s’adresse à tous les âges et à toutes les époques. 

Vibrez aux aventures de Mowgli, à la cruauté de Shere Khan, aux enseignements de Baloo et Bagheera, à la frivolité du peuple singe, et aussi, hélas, à la bêtise de certains humains.

L’oeuvre se présente comme un effort de légitimation de la domination humaine sur les animaux de la jungle, figure à peine masquée de l’homme blanc anglais sur les indiens. Aussi lit-on dans la loi un article qui interdit à un animal de tuer l’Homme, le plus faible et le plus vulnérable de tous les êtres vivants : la véritable raison en est que tout meurtre d’homme signifie qu’on voit arriver tôt ou tard des hommes blancs juchés sur des éléphants et armés de fusils…  Mais comme chacun sait, ceci est une autre histoire… pour grandes personnes.  Il n’empêche que faire bon usage du Livre de la Jungle c’est l’écouter tel qu’il se donne, conte ou légende capable de créer un univers nouveau. 

Historiquement, cette oeuvre a joué un rôle décisif. Baden-Powell  s’est approprié l’imaginaire caractéristique de l’univers des histoires de Mowgli, pour bâtir un mouvement de jeunesse et fonder un nouveau mythe. En cela, il n’a pas trahi le message de l’auteur. Il en constitue un infléchissement, dans le sens où le mystique se dégrade en politique. Car la nécessité de se dépasser, l’engagement, le service, le respect de la loi sont des composantes réelles de l’oeuvre de Kipling. 


top
7/11> 7/12
Dim 24/11 et 1/12
Grande salle
Le Sourire de Sagamore - Stanislas Cotton 
Sagamore, homme d'affaires brillant, yuppie en pleine réussite, cocaïnomane pour le vice, est le héros d'une épopée où le vrai se mêle au surnaturel, l'irréel au réel. Epopée, parcours d'initiation épique, poème rêvé, contant la métamorphose d'un homme d'aujourd'hui qui va petit à petit vers le dépouillement, la contemplation, la paix intérieure.

"Le Sourire de Sagamore" est un nouveau texte de Stanislas Cotton, Prix du Théâtre 2001 du meilleur auteur dramatique.

Avec : Cathy Boquet, Soufian El Boubsi, Rosario Marmol Perez, Francesco Mormino, Georges Pirlet, François Sikivie...
Mise en scène et scénographie : Christine Delmotte
Eclairages et scénographie : Nathalie Borlée
Assistanat général : Catherine Ansay

top
13/11>21/12
Dim 8 et 15/12
Atelier
Conversations dans le Loir et Cher - Paul Claudel 
Version scénique : Hélène Theunissen
Ecrits de 1925 à 1928, ces dialogues humoristiques permettent au visionnaire qu'était Paul Claudel d'exprimer des vues qui sont aujourd'hui d'une brûlante actualité.
Furius, Acer, Civilis. sont autant d'attitudes où l'anarchiste, le modérateur, l'homme social, l'artiste, interviennent avec celui qui est chargé des boutades et des mots vifs, dans une conversation qui, de la disparition de la vie champêtre à la famille, de l'automobile à la cuisine, de la cité idéale à la tristesse des âmes perdues aborde tous les sujets. On saura apprécier ces Conversations dans une époque de mutation comme la nôtre où "les idées saisies à leur source naissent, comme l'appel d'une sommation".

Avec : Hélène Theunissen, Nicole Madinier, Christophe Destexhe, Jaoued Deggouj, Laurent Tisseyre.
Sous le regard de Daniel Scahaise.

top

14/12>31/12
Dim 22 et 29/12
Grande salle

La Nuit des Rois de William Shakespeare, adaptée par Paul Emond dans l'esprit de la Commedia dell'arte.

Théâtre populaire et qualité littéraire peuvent faire un excellent mariage. C'est en tout cas le nouveau pari de la jeune troupe "Altane Théâtre", dont on connait la "Mascarade fantastique". Regrettant de n'avoir pu, dans ce dernier spectacle, se frotter à un texte d'auteur, ils en ont choisi un, et non des moindres, pour leur prochaine création. Ce n'est pas un hasard. Shakespeare s'est souvent inspiré des canevas de la commedia dell'arte pour les remanier avec talent.
La "Nuit des rois" repose sur le ressort des fausses apparences : femme travestie en homme, seigneur déguisé en simple voyageur, sage déguisé en fou. L'intrigue complexe, véritable thriller, y fait se succéder duels, poursuites, rendez-vous nocturnes, lettres anonymes et menaces de mort.

Une création de l'Altane Théâtre
Mise en scène : Patrick Descamps
Direction d’acteurs : Luca Franceschi
Masques : Stefano Perocco
Musique : Gaston Henuzet

Avec : Eugénia Gonzalez Rosa, Michelangelo Marchese, David Pion, Erico Salamone, Catherine Swartenbroekx , Sandrine Versele et Fabio Zenoni.


top
2003

15/1>1/3
Dim 9 et 23/2
Grande salle
La Grande Magie - Eduardo de Filippo 
Le stratagème d'un petit prestidigitateur de variétés, qui feint de faire disparaître une femme, devient une porte ouverte vers l'imaginaire et le premier à s'accrocher à cet imbroglio est justement la victime, le mari trompé de la femme disparue. Dans toutes les comédies d'Eduardo de Filippo, il y a une petite graine de grande folie. Cependant, elles sont entièrement nourries de vie réelle. Un spectacle où magie et humour, tendresse et poésie, se mêlent pour notre plus grand plaisir.

Avec : Jaoued Deggouj, Bernard Marbaix, Tania Garbarski, Sylvie Perederejew, Delphine Bertrand, Nicole Madinier, Monia Douieb, Georges Pirlet, Stéphane Ledune, Jean-Henri Compère, Bernard Gahide, Nicolas Ossowski, Laurent Tisseyre .
Mise en scène : Daniel Scahaise
Scénographie : Jean-Marie Fievez
Musique et chansons : Daniel Dejean
Conseiller magie : Pierre Derthe

top
22/1>8/3
Dim 2 et 16/2
Atelier
La Maladie de la Mort - Marguerite Duras 
Que chercherait cet homme en cette femme ?
Que reconnaîtrait cette femme en cet homme pour accepter sa proposition ?
Il serait question d'argent, donc de commerce, un commerce des âmes. Il serait question d'amour.
Il serait question de chercher à reconnaître. Il serait question d'être séparé. à jamais ?
Il serait question de la confrontation d'un acteur, d'une actrice et du public.
Il serait question d'une écriture clinique mais bouleversante ; non pas de sécheresse intellectuelle mais d'incarnation charnelle.

Avec : Isabelle De Beir et Christophe Destexhe
Mise en scène : Philippe Vincent.
Version scénique : Hélène Theunissen

top
12/3>12/4
Dim 30/3 et 6/4
Grande salle
Dossier Icare - René Bizac 
Icare, Homme-Oiseau nanti d'ailes artificielles, premier aéronaute de la connaissance, shaman ou initié appelé à monter au ciel, homme papillon qui se brûle au soleil de la connaissance ; avorton volant, homme émissaire sacrifié et précipité dans le vide, homme volatil et sublimé, utopiste manqué et créature surgie des jeux obscurs de mots célestes, Icare est tout cela en même temps.
Partez sur les traces d'Icare et venez vous perdre dans les méandres du labyrinthe. Un spectacle-parcours.

Avec : Emmanuelle Mathieu, Laurence Warin, Anne Romain, Agnès Guignard, Cyril Briant, Pierre Derthe, Ivan Fox, Fabrice Rodriguez.
Mise en scène : Jean-Michel d'Hoop
Scénographie : Gilles Herdies
Costumes : Daniel Dejean

top
19/3>12/4
Dim 30/3 et 6/4
Atelier
Décontamination - Paul Pourveur 
Un aéroport, pendant une insurrection populaire ; dans un pays ayant deux alphabets, trois religions, quatre langues, cinq nationalités, six républiques , sept pays voisins limitrophes. Trois femmes attendent dans un aéroport...
Le nouvel ordre mondial de Mac Donald (" it's economy, stupid ") est passé au crible de ces trois naufragées de notre temps. 
"La démocratie peut vous rendre bien banale, de temps en temps, j'ai la tentation de voter pour l'extrême droite".

Une tragicomédie politico-érotique.

Avec : Ingrid Heiderscheidt, Hélène Gailly, Anne-Sophie Wilkin
Mise en scène et scénographie : Christine Delmotte

top
29/4>7/6
Dim 18 et 25/5
Grande salle
La Ronde - Arthur Schnitzler 
Nouvelle version de Jacques De Decker
Vienne dans les années vingt. c'est la ronde de l'amour et des sexes. Un meneur de jeu apparaît ici et là pour nous présenter les différents tableaux : une fille des rues amoureuse d'un soldat, un Don Juan débutant, une épouse trop curieuse, une midinette et un poète, un comte sur le divan d'une fille des rues qui aima un soldat.
Une ronde des plaisirs et de l'insouciance tandis que de sombres nuages s'amoncellent sur l'Europe.

Avec : Jaoued Deggouj, Jacqueline Bollen, Bernard Gahide, Isabelle De Beir, Tania Garbarski, Anne Romain, Hélène Theunissen, Sylvie Perederejew, Stéphane Ledune, Christophe Destexhe, Jean-Henri Compère, Georges Pirlet.
Mise en scène : Hélène Theunissen
Scénographie : Daniel Scahaise
Musique originale : Pascal Charpentier
Costumes : Anne Compère.

top
7/5>7/6
Dim 25/5 et 1/6
Atelier
Sur la Route de Los Angeles (*) - John Fante 
Adaptation scénique : Jean-Henri Compère
John Fante écrivain aventurier, casseur et brailleur à l'américaine, nous raconte à travers son jeune héros la bourlingue américaine classique : recherche de petits boulots, vie de bagarres et de vols, personnages gueulards rencontrés sur les quais. Ajoutez une forme d'humour sauvage, cinglant et de plein air. 
La Route de Los Angeles c'est le bréviaire satyrique d'une Amérique vulgaire et mal élevée.

Avec : Emmanuel Dekoninck 
Mise en scène de Jean-Henri Compère.

(*) Sous réserve des droits d'auteur.

top
20>22/6
Vendredi 20 juin à 20h15 -  COMPLET
Samedi 21 juin à 20h15
Dimanche 22 juin à 16h

Un cabaret vers les étoiles 
La Biennale de la Chanson française, l'asbl « Année Brel à Bruxelles »et le Théâtre de la Place des Martyrs présentent : "Un cabaret vers les étoiles" au Théâtre des Martyrs.

Ce n'es ni à une comédie musicale, ni à du théâtre chanté, ni à une revue, ni à un concert mais à une création de cabaret moderne, où s'entretissent avec harmonie et déchirures des chansons de BREL, connues et moins connues, des chansons de créateurs actuels (Claude Semal, Arno, Daniel Hélin, Marka, Philippe Lafontaine,
Jean-Louis Daulne), des parties visuelles, narratives et humoristiques.

Une création collective internationale issue d'un laboratoire musical explosif.  On retrouvera au programme des textes écrits par Zidani, Thomas Gunzig (Prix Rossel 2001) et de Patrick Roegiers (le texte « Jacques Brel est belge pour les 100 raisons que voici », extrait du livre Le Mal Du Pays, Autobiographie De La Belgique, paru aux Editions du Seuil en 2003).

Les interprètes :
Jean-Louis Daulne
Chanteur métissé par excellence, il a signé 2 CD sur EMI et a proposé de très nombreux concerts dans toute la Francophonie, dont le Québec qui en est friand. Il a également dirigé le Musiquelab Bruxelles 2000. Dans le « projet Brel », outre sa fonction d'interprète et de musicien, il est principalement chargé des harmonies vocales et des animations vidéo.

Saher
Le seul chanteur homme-orchestre de Belgique, interprète hors pair, compositeur dans la voie sociale et musicale du reggae, cet artiste belgo-palestinien a remporté, entre autres, le concours des Francofolies de Spa en 1999 et participe à plusieurs projets collectifs qui lui permettent d'apporter des couleurs particulières aux partitions.

Léonie Lob
La grande révélation féminine du Printemps de Bourges 1999 et du concours Belle à chanter à Mons en 2000 est également comédienne réputée. D'origine picarde, elle réside à Paris. Son timbre grave et fruité fait frissonner. Accordéoniste, elle a créé également plusieurs bandes sonores de spectacles.

Augustin Foly
Guitariste-bassiste protéiforme d'origine togolaise, accompagnateur de Maurane, Lafontaine, Daulne, Dimitri, du Musiquelab Bruxelles 2000 et leader d'un groupe jazz-funky-latino. Il participe également à la mise en forme musicale du spectacle.

Nathalie Renault
Acadienne résidant à Montréal, elle est une des rares pianistes-chanteuses-compositrices jazz de la francophonie canadienne qui tourne autant en Europe ses dernières dates se situant  en Allemagne, en Tchéquie et au prestigieux festival vocal de Pérouges-Lyon).

Anouk  Ganzevoort
Comédienne, professeur aux Ateliers Chanson de Bruxelles et lauréate de la Biennale 94, elle joue du piano et de l'accordéon ainsi que d'un tempérament de feu. Elle tourne énormément avec le Théâtre du Copeau.

Thierry Romanens
Un des humoristes et animateur média les plus appréciés en Suisse, il fait un retour remarqué à la chanson avec sa voix éraillée et une présence ahurissante. Il vient de remporter le tremplin du festival de Montauban et de signer une cinquantaine de dates suite aux EntreVues de Bruxelles et du Chaînon Manquant de Figeac.

Les comédiens :
Bruno Coppens
Romaniste, animateur d'ateliers d'écriture, comédien, humoriste subtil, il multiplie les responsabilités avec les fêtes de la langue française, les Jeunesses musicales, le Jeu des dictionnaires (RTBF), .

(Sandra) Zidani
Artiste-peintre, professeur de religion protestante d'origine belgo-algérienne, cette brillante récitante est devenue humoriste (et chanteuse !) pour le bonheur d'un public large qui lui fait la fête, entre
autres, au Magic Land Théâtre.

Niels Seidel
Issu de l'Ecole supérieure des arts du Cirque de Bruxelles, une des 3 plus prestigieuses au monde, ce jongleur allemand ajoutera une dimension de virtuosité poétique et magique aux tableaux.

Le coordinateur artistique :
Didier Arcq
Professeur de français, comédien formé au Conservatoire de Bruxelles, metteur en scène, conteur, baratineur de foires et de festivals, il a créé plusieurs spectacles poésie-chanson-musique où se mêlent verve et humour. Il est également administrateur-délégué de la Biennale de la Chanson française et connaît donc, par ses multiples tournées et stages, les qualités des interprètes et narrateurs du spectacle. Il sera assisté de Xavier Genicot.



top
 
2003
septembre

12/9>1/11
dimanches
12/10 et 26/10
Grande salle


top
25/9>25/10
dimanches
05/10 et 19/10
Atelier

top
12/11>20/12
dimanches
23/11 et 07/12
Atelier

top
13/11>31/12
dimanches
14/12 et 21/12
Grande salle

top
2004
26/12>17/1
dimanches
28/12 et 11/01
Atelier

top
20/1>21/2
dimanches
08/02 et 15/02
Grande salle

top
28/1 au 28/2
dimanches
01/02 et 22/02
Atelier

top
3>27/03
Les dimanches
14/03 et 21/03
Grande salle

top
10/3>10/4
dimanches
28/03 et 04/04
Atelier

top
31/3>10/4
dimanche 04/04
Grande salle

top
22/4>5/6
dimanches
16/05 et 23/05
Grande salle

top
4>29/5
dimanches
02/05 et 09/05
Atelier

top

2004

14/9>30/10
di 10/10 et 17/10
Grande salle


top
24/9>30/10
et di 03/10 et 24/10
Atelier

top
10/11>18/12
et di 28/11 et 12/12
Atelier

top
12/11>18/12
et di 21/11 et 05/12
Grande salle

top
2005
11/1>12/2
et di 30/01 et 06/02
Grande salle

top
19/1>26/2
Atelier

top
22/2>26/3
et di 6/3 et 20/3
Grande salle

top
9/3>26/3
Atelier

top
13/4>28/5
et di 08/05 et 22/05
Grande salle

top
20/4>28/5
et di 24/04
Atelier

top
31/5>11/6
Grande salle

top
22 place des Martyrs
1000 BXL
02/223 32 08

Site internet :
www.europictures.com/ martyrs

  iDearts © 1999-2004 - All rights reserved