La vie est un songe
Samedi 9 décembre à 19h et le jeudi 28 décembre à 17h au Jacques Franck

Samedi 24 février 2000 à 19h30 à la Montagne Magique
     
 
>> Pour en savoir plus : 
Centre Culturel Jacques Franck 
94 chaussée de Waterloo 
 1060 BXL

Infos/réservations :
02/538 90 20 
Pour les groupes scolaires :
02/648 29 22

Site officiel :
www.stgillesculture.irisnet.be 

 La Montagne Magique
57 rue du Marais
1000 BXL
Tél.: 02/210 15 90
 
   


 
Jeune public

Catherine Simon (programmatrice de spectacle au Jacques Franck) présente :

"La vie est un songe" d’après Pedro Calderon de la Barca 
Par le Théâtre de la Guimbarde, avec Tatiana Bureaux, Jean-Paul Clerbois, Gaëtan Lejeune, Jacqueline Nicolas, Pierre Richards

Adaptation : Michel Van Loo - Mise en scène : Nathanaël Harcq 
Scénographie : Christine Flasschoen - Chorégraphie : Monica Marti Aguiar  Chorégraphie des combats : Jacques Cappelle 
Création des éclairages : Philippe Nicodème 
Coiffures et maquillages : Dominique Brevers

► Une tragédie classique venue du XVIIème siècle espagnol.



"La vie est un songe" raconte l’histoire d’un roi qui, ayant lu dans les astres que son fils deviendrait un prince tyrannique et cruel, a décidé de lui cacher son identité et de l’enfermer tout en lui enseignant les sciences et la religion. Un jour, pourtant, il voudra lui donner sa chance et vérifier par là qui de la prédiction ou de l’éducation aura raison de l’autre…

Un spectacle qui a du sens !
Quand je choisis un spectacle à programmer pour enfants, en tout public ou pendant les heures scolaires, je choisis toujours un spectacle où le fond et la forme m’interpellent autant l’un que l’autre.
Il est primordial pour moi qu’un spectacle DISE quelque chose à l’enfant. Il ne s’agit pas de message ni de morale, ce n’est pas ça, mais de sens. Le discours, le texte ou l’enjeu, la générosité du spectacle, 
la générosité des acteurs, leur investissement dans le spectacle doivent parler à l’enfant.

L’enfant-spectateur est trop important, le nombre de fois où un enfant en âge d’école va au théâtre sur une saison est trop bref, pour qu’on ne choisisse pas avec soin ce qu’on va lui offrir.  Du théâtre, certes, puisque tel est mon choix, mais avec un "sens" : idée forte, réflexion, questionnement… en rapport avec l’âge de l’enfant-public ciblé.

Deux histoires parallèles...
Ce qui me touche dans LA VIE EST UN SONGE est la thématique très violente des rapports père-fils, père-fille. Imaginez un père qui a si peu confiance en son enfant qu’il préfère se fier à un oracle, et ce père enferme son fils dans une prison dès la naissance… Mais, noblesse oblige, il lui fait donner mille leçons de sciences, de religion, de littérature, il lui donne la culture, mais pas la vie. Ou une culture exsangue, une culture séparée de la vie…

A cette première histoire se mêle une histoire parallèle : celle d’une fille qui cherche son père, son géniteur qui l’a abandonnée toute petite, et qui découvrira que ce père est l’excellent professeur de "culture hors la vie" que le roi a donné à son fils enfermé !

Mais le sens ne serait rien sans la forme. J’aime trop le théâtre pour ne pas choisir des spectacles qui amènent aussi à l’enfant tous les bonheurs des arts de la scène : comédiens, costumes, éclairages, espace scénique, chorégraphie des combats, mise en scène, tout parle, tout est lié au sens du spectacle.

Toujours en tournée : trop de gens ignorent encore les conditions du théâtre jeune public...
Peut-être ceci ressemble-t-il à une lapalissade. Et vous allez hausser les épaules en trouvant ça normal : bien sûr qu’il faut des costumes, un metteur en scène, une scénographie, et des comédiens !!!! Mais trop de gens ignorent encore les conditions du théâtre jeune public. Ce théâtre est un théâtre essentiellement de tournée : un spectacle tourne non stop dans les lieux culturels et les écoles, il s’agit de monter, démonter dans chaque lieu où l’on passe.

 La scénographie dans ce cas a été spécifiquement étudiée pour ces tournées, pour s’adapter tous les jours à des scènes différentes, toute scénographie, tout spectacle dans le jeune public est un challenge de chaque jour, Ainsi, quand vous viendrez voir le spectacle avec quelques enfants, soyez attentifs à ces données apparemment "normales" : des comédiens jouent un texte, dans des costumes étudiés et conçus pour tenir le coup au moins cent représentations, dans un décor conçu pour être démonté, rangé dans un camion, et remonté dans une autre salle quasi toutes les semaines d’une année scolaire, voyez ce décor où tout a été minutieusement pensé, où chaque détail compte. Ainsi les couleurs du spectacle où le rouge domine, avec quelques éclats de jaune…

Catherine Simon

 
  iDearts © 1999-2001 - All rights reserved | redaction