Photos © Stephan Carlens Dessin de Marcos Vinals Bassols




>> Pour en savoir plus :
Centre Culturel Jacques Franck 
94 chaussée de Waterloo 
 1060 BXL

Infos/réservations :
02/538 90 20

Site officiel :
www.stgillesculture.irisnet.be 

 

 

 

 

     


Suite de la chronique d’une création : Que de péripéties  !

On n’y pense même pas, et cela arrive. Un comédien se casse la jambe, se foule un muscle, tombe dans les escaliers, se fracasse la cheville, qu’importe !

L’accident s’est produit !   Et vous ne verrez pas sur scène René Bizac, auteur et comédien, mais Stéphane Fenocchi.
Le fait est qu’il ne peut plus jouer !   Qu’est-ce qu’on fait ?
Ici, le choix est fait, il est remplacé.  Ca se passe superbement bien, mais vous pouvez imaginer l’angoisse supplémentaire à gérer...

12 janvier : le décor arrive sur le plateau du Jacques Franck. 
Deuxième "accident"  (nettement moins "grave" celui-là) : un gros changement de température entre le lieu de construction et le Jacques Franck fait sauter l’enduit, il faut recommencer ! 
Petits ennuis, petits retards…   C’est cela aussi une création ! 

L’équipe technique peut désormais commencer à installer les éclairages sous la direction du "maître" Philippe Nicodème. 
Un éclairage de spectacle, ce sont des heures et des heures de réglages.  Il ne s’agit pas simplement d’installer les projecteurs aux bons endroits, il faut ensuite modeler, mesurer la lumière pour qu’elle joue avec le décor, et avec les visages, les corps, les mains, les mouvements des comédiens.  Doser l’ombre, nuancer scène par scène, trouver l’exact équilibre pour chaque atmosphère de chaque scène, et que tout s’enchaîne ou se heurte, mais que tout s’installe avec évidence.

J’adore les éclairages tellement justes qu’ils se fondent dans le spectacle, comme une donnée intrinsèque de la représentation, ni visibles, 
ni invisibles. Nécessaires.

Voilà : le décor est là, posé au centre du plateau, tel que pressenti à la vue de la maquette.  Dedans, dehors, toute l’équipe s’active. 

Rendez-vous dans quelques jours ?

>> suite
Catherine Simon
Catherine.Simon@periactes.be
 
  iDearts © 1999-2001 - All rights reserved | redaction