Raffinerie de Molenbeek
26|10|01>6|1|02
Mardi > dimanche 10-18h
Fermé les 24, 25, 31|12|01
et 1/1/2002

Des architectes célèbres tels que Rem Koolhaas proposent, au travers d'une superbe exposition intitulée Mutations - Mutaties, leur regard sur la ville d'aujourd'hui et de demain. 
1.500 m2 d'exposition où nouvelles technologies, photos, vidéos et films nous plongent dans un univers qui sera bientôt le nôtre.
Conçu par Arc en Rêve, centre d'architecture à Bordeaux, cette exposition est co-présentée à la Raffinerie, par Charleroi-Danses, Centre chorégraphique de la Communauté Wallonie Bruxelles et De Singel , Centre d'Arts international à Anvers.

Raffinerie 
21 rue de Manchester
1080 Bruxelles


Infos  : 
02/411. 69.23 

Email : mutations@skynet.be

Web : http://users.skynet.be/
mutations-mutaties/


Prix : 100 Fb - 2,5 euros 
Tarif réduit : 50 Fb - 1,25 euros


Expo réalisée par Arc en Rêve Centre d'Architecture (France) Site web de Bordeaux : www.mutations.arcenreve.com
Expo événement sur la ville contemporaine

Mutations invite à la réflexion sur la ville, sur des conceptions de villes parfois extrêmes. La réalité urbaine devient provisoire. Médias, publicité, flux financiers envahissent l'espace public. Avec la mondialisation, les nouvelles technologies d'information favorisent la concentration des forces économiques tandis que l'espace social se trouble, que ségrégation et xénophobie s'accentuent avec en corollaire des stratégies croissantes de contrôle. Les dimensions du temps et de l'espace dont nous jouons tous à croire que nous les dominons avec nos portables et autres objets à reconformer nos vies sont-elles encore les abscisses et ordonnées de notre monde ? Comment utiliser les nouveaux outils pour connaître les phénomènes actuels et les raisonner ? Que pouvons-nous, que savons-nous faire de tous les discours produits sur les mutations en cours ?  Les phénomènes liés à la mondialisation modifient profondément les rapports au territoire, arc en rêve centre d'architecture a choisi comme clés de lecture la relation urbanisation/mondialisation à travers le prisme shopping-information-war.  



Un parcours dans la Raffinerie
La Raffinerie est  un site industriel rénové datant du XIXe siècle. L'expo y est déclinée en thèmes répartis sur les quatre étages du bâtiment. Le parcours qui a été établi mène les visiteurs au gré de la structure de l'usine en tirant profit de ses caractéristiques spécifiques : circulation verticale, découpage de l'espace par les poutrelles et colonnes métalliques existantes. Le bâtiment, élément à part entière de l'exposition, lui confère, de par sa configuration, une plus value contextuelle. Contenu et forme de l'exposition mais aussi prise de conscience de l'environnement immédiat et des ouvertures de perspectives sur Bruxelles rendues possibles par le parcours permettent de générer un cadre de réflexion dans lequel la ville est présente visuellement. Une exposition considérée comme un élément urbain à part entière auquel Bruxelles participe en tant qu'objet en mutation permanente.  La scénographie est de Jean Nouvel (Architecte, Paris. Jean Nouvel a réalisé entre autres l'Institut du Monde Arabe à Paris, les Galeries Lafayette à Berlin, le Centre des Congrès de Lucerne. Il est lauréat du concours pour le Musée des arts premiers, à Paris.), Martine Arrivet, Jean Charles Zébo, David Danesi.  L'architecte Christian Kieckens, assisté de Caroline Voet, a adapté la scénographie originelle de Jean Nouvel à l'espace de la Raffinerie.
Aujourd'hui, plus de 50 % de la population mondiale se concentre dans les agglomérations urbaines. Les nouveaux réseaux de communication ouvrent un espace d'interconnexions illimitées, la globalisation de l'économie abolit les frontières. Ces mutations sans précédent dans l'histoire de l'humanité marquent l'émergence d'une nouvelle civilisation urbaine.
L'expo s'appuie sur les travaux de l'architecte et théoricien néerlandais Rem Koolhaas qui mène depuis plusieurs années un véritable travail d'enquête sur les villes à la Harvard Design School dans le cadre du séminaire Project on the City. Ses recherches conduisent à repenser le concept même de la ville.  On y trouve des interrogations sur le phénomène du shopping et l'emprise croissante du commerce sur l'espace public ; sur le commerce et la consommation envisagés comme fin ultime du modernisme, moteurs de l'uniformité qui règne d'un lieu à un autre, d'une ville à la suivante ; sur l'émergence des villes asiatiques du Pearl River Delta apparues avec la soudaineté d'une comète et où sont produits 500 km2 par an de substance urbaine ; sur le cas extrême de Lagos au Nigeria et son développement sans précédent où s'organisent sur des modes singuliers, entre archaïsme et modernité, les mêmes réseaux d'activités mondialisés.
La ville américaine a exprimé de façon très précoce les mutations qui parcourent le monde. Les photographies aériennes d'Alex S. MacLean délivrent un instantané saisissant de ces transformations. Avec USE, Uncertain States of Europe, l'architecte italien Stéfano Boeri et le groupe Multiplicity s'arrêtent à la spécificité de la ville européenne. Ils observent la capacité des lieux et territoires à absorber les grandes énergies globales au travers de processus indépendants d'innovation dans l'espace habité.  Statistiques et cartes rassemblées par Céline Rozenblat disent sur le temps long et court, les mutations à travers le monde.  Des rumeurs créées par les uns et les autres, écrivains, architectes, artistes. des oeuvres sonores d'artistes internationaux sélectionnées par Hans Ulrich Obrist ouvrent à l' "autre ville".  
 
EVENEMENTS DANS LE CADRE DE L'EXPO
- Citécity s'adresse aux enfants et aux jeunes du monde entier.
Avec des textes et des images, ils apportent leurs points de vue sur la ville contemporaine. Sous forme d'une enquête visant à recueillir des portraits de villes, Citécity offre à chacun la possibilité de faire partager sa perception de la ville. Ensemble, tous ces échanges constituent un savoir intuitif et précieux qui pourra être confronté aux thèmes explorés par Mutations. 
13 écoles de Molenbeek ont participé.

- Conférence "l'architecture au Voralberg" par le Dietmar Eberle (12/11/01, 18h30 au PBA, réserv. : ciaud.icasd@euronet.be
Tél. : 02/ 645 79 10 - Fax : 02/ 640 27 95)

- Cinéma "L'Ecume des villes" (9 portraits de ville de 52 minutes co-produits avec Les Films d'Ici et Paris)

- Spectacle de danse "Nouvel et Flamand" (12/12, 20h30 au Théâtre La Luna, Av. Jean Jaurés, 59600 - Maubeuge, réserv : +33-3-27.65.65.40, Prix des places : 10, 5 - 7, 5 euros)
Compagnie Charleroi/Danses - Plan K
Le nouveau spectacle de la Cie Charleroi/Danses - Plan K sera présenté en avant-première à Maubeuge. Résultat d'une collaboration entre Frédéric Flamand et l'architecte Jean Nouvel, qui a par ailleurs signé la scénographie de l'exposition Mutations à Bordeaux, "Work/Leisure" parle évidemment de travail et de loisirs et notamment du "shopping", thème de prédilection du Harvard Project, dirigé par Rem Koolhaas, concepteur principal de l'exposition.

- Performance musicale Jean-Paul Dessy versus Seal Phüric et try out danse Woosh'ing Mach'ine dans le cadre de la semaine Netd@ys Wallonie-Bruxelles (MA 24/11, 20h, www.netdays.be)
Jean-Paul Dessy (violoncelle/Ensemble Musiques Nouvelles) et Seal Phüric (DJ et bidouilleur électro bruxellois) proposeront un court set de "confrontation" contempo versus électro au rez de chaussée de la Raffinerie investi par l'exposition Mutations.
Ensuite Mauro Paccagnella (Cie Woosh'ing Mach'ine, en résidence à la Raffinerie-Charleroi/Danses) et Martina Lunshof (ex-cie Pierre Droulers) ouvriront les portes du studio danse pour Doc_Lab 01 une performance try out dans un dispositif visuel et un environnement musical électronique, première étape du projet pluridisciplinaire Dog_Tricks. 

- Tour de ville de l'Arau "Bruxelles Autrement" : 
un itinéraire original de découverte de la ville, apte à donner aux visiteurs les clefs de compréhension d'une ville complexe, bouleversée par de nombreuses mutations urbaines. Complexité des formes de la ville, des institutions, des activités et des hommes qui l'habitent ; une réalité complexe que le tour se propose d'aborder. (02/219 33 45, email : tourville@wol.be,
web : www.arau.org)
   
  iDearts © 1999-2002 - All rights reserved | redaction