RUBENS 2004 - Anvers / Lille
      
  Rubens à l'honneur en 2004 !
 
Rubens sera mis à l'honneur à Anvers où pas moins de sept expositions approfondissant des facettes moins connues de la Personnalité et de l'art de Rubens, non seulement en sa qualité de peintre, mais aussi en tant que collectionneur, graphiste/graveur, créateur, professeur et inspirateur. En parallèle, Lille2004 propose une superbe rétrospective consacrée au  maître du Baroque flamand !  

A une époque où les collections artistiques étaient une occupation des plus populaires, la collection de Rubens fut l'une des plus riches et des plus belles d'Anvers. L'exposition Une maison d'art propose de découvrir pour la première fois une partie de cette collection. Tout comme sa collection d'art, la bibliothèque de Rubens reflétait elle aussi sa Personnalité. Une sélection de cette très vaste bibliothèque est quant à elle présentée dans le cadre de l'exposition Une passion pour les livres.
Rubens se distinguait par une vision novatrice des possibilités offertes par le graphisme. L'exposition Copyright Rubens illustre la manière dont son regard critique permit d'élever les arts graphiques à un niveau supérieur.
Rubens fut également un véritable chef de fil en matière d'illustration du livre baroque. L'aspect graphique de l'artiste est éclairé dans le cadre de l'exposition baptisée Rubens et l'illustration de livres.
Le paysage en qualité de genre indépendant est une découverte anversoise. Ici encore, l'influence de Rubens est particulière sensible, comme le démontre l'exposition L'invention du paysage.
La popularité de Rubens resta grande bien après sa mort. Son oeuvre inspira tant les graveurs que les peintres. Rubens en noir et blanc offre un aperçu de la reproduction graphique d'après l'oeuvre de Rubens. Au 19e siècle également, le peintre fut encore une importante source d'inspiration. Les artistes devaient alors afficher la couleur : pour ou contre Rubens. De Delacroix à Courbet confronte les modèles du 17e siècle avec leurs admirateurs respectifs du 19e siècle.

En dehors de ces différentes expositions, une attention toute particulière sera également consacrée en 2004 à l'offre de Rubens en permanence présente à Anvers. Trois nouvelles promenades Rubens et un livret de promenades consacré à ces ballades offriront l'opportunité de ressentir pleinement la présence du peintre dans les rues et sur les places, dans les églises et les musées. Une ballade interactive a également été prévue à l'intention des enfants et des jeunes de 10 à 18 ans. Une proposition à recommander tout particulièrement aux écoles désireuses de (re)découvrir Rubens de manière active. 

En 2004, Pierre Paul Rubens sera mis à l'honneur également dans le nord de la France, dans le cadre de Lille 2004 (Capitale Culturelle de l'Europe en 2004) et des chefs-d'oeuvre de Rubens, issus de différentes collections européennes, ont été rassemblés à l'occasion de la grande Rétrospective Rubens. 
   
  
  

 Expositions à Anvers :

 
 


 1- Une maison d'art 
6 mars - 13 juin 2004 - Rubenshuis
La Maison de Rubens a été restaurée dans toute sa splendeur. 

2- Une passion pour les livres 
6 mars - 13 juin 2004 - Museum Plantin-Moretus
« Montre-moi tes livres et je te dirai qui tu es » 

3- De Delacroix à Courbet 
6 mars - 13 juin 2004 - Koninklijk Museum voor Schone Kunsten
Rubens, Jordaens et d'autres sont les hôtes qui défient Delacroix, Ingres et
Courbet pour une confrontation . 6 mars - 13 juin 2004

4- L'invention du paysage 
8 mai - 1 août 2004 - Koninklijk Museum voor Schone Kunsten
La naissance et l'essor multiple de la peinture paysagère des XVIe et XVIIe siècles en Flandre donnent du prix à ses secrets. 

5- Copyright Rubens 
12 juin - 12 septembre 2004 - Koninklijk Museum voor Schone Kunsten
En aucun cas Pierre Paul Rubens ne s'est laissé aller à une qualité médiocre. 

6- Rubens et l'illustration des livres 
12 juin - 12 septembre 2004 - Museum Plantin-Moretus
La collaboration entre un typographe et un artiste débouche sur un nouveau style d'illustration qui fit école dans toute l'Europe .  

7- Rubens en noir et blanc 
12 juin - 12 septembre 2004 - Rockoxhuis
Rubens est peut-être le seul artiste dont le travail fut illustré aussi
abondamment et par autant de graveurs .  
   

 
  

 Descriptions :

 
  


1- Une maison d'art 
6 mars - 13 juin 2004 - Rubenshuis
La Maison de Rubens a été restaurée dans toute sa splendeur. 
À une époque où collectionner des ouvres d'art était une occupation très en
vogue parmi les bourgeois fortunés, la collection de Rubens était l'une des plus fournies et des plus belles d'Anvers. Elle couvrait une diversité de genres incomparable et un éventail d'objets impressionnant. Le peintre savait reconnaître la qualité. Son imposante maison et sa collection digne d'un prince ont d'ailleurs attiré des visiteurs aussi illustres que l'infante Isabelle, Marie de Médicis, Spinola ou le roi Sigismond de Pologne. L'artiste montrait un vif intérêt pour les peintures de ses grands modèles, Titien, Tintoret et Véronèse. Mais ses prédécesseurs flamands ou des Allemands tels que Holbein et Elsheimer étaient également représentés. Il était en outre un fervent admirateur de Bruegel l'Ancien, qu'il copiait volontiers. Enfin, personne sans doute ne possédait autant d'oeuvres du misérable Adriaen Brouwer que le richissime Rubens. On pouvait aussi admirer chez lui des sculptures de toutes sortes. Mais Rubens n'était pas qu'un artiste. Sa collection reflétait également son goût pour les objets antiques, les monnaies, les médailles et les camées. Pour abriter toutes ces merveilles, il avait fait construire une annexe à sa maison, un cabinet d'art inspiré du Panthéon classique de Rome. Collection et bâtiment permettaient à l'artisan de faire étalage de son nouveau statut de riche bourgeois et d'homme public respecté. Mais la collection de Rubens était aussi un catalogue, toujours à portée de main, d'idées et de motifs pour l'artiste et ses collaborateurs. Enfin, elle avait une utilité économique:
le collectionneur achetait, mais vendait également.

2- Une passion pour les livres 
6 mars - 13 juin 2004 - Museum Plantin-Moretus
« Montre-moi tes livres et je te dirai qui tu es » 
Le médecin danois Otto Sperling, qui visita l'atelier de Rubens, raconte que le peintre se faisait lire des extraits du Tasse pendant qu'il corrigeait des esquisses. On sait aussi, entre autres d'après les commandes passées chez son ami d'enfance Balthasar Ier Moretus, qu'il possédait une riche bibliothèque. Bref, les livres faisaient partie intégrante de la vie du maître. À l'instar de sa collection d'art, la bibliothèque de Rubens est un reflet de sa personnalité: biographies d'artistes, atlas, ouvrages de linguistique ou consacrés à l'archéologie naissante, souvent en latin. Pour préparer ses missions diplomatiques, il se plongeait dans la littérature politique et historique, mais aussi dans les ragots de la cour. Ses fils ne manquaient pas de manuels scolaires. Sa bibliothèque est l'une des plus grandes d'Anvers, et cette exposition, qui en présente une sélection, est une première. Le superbe Museum Plantin-Moretus est l'endroit idéal pour
découvrir cette facette inconnue d'un homme polyvalent.

3- De Delacroix à Courbet 
6 mars - 13 juin 2004 - Koninklijk Museum voor Schone Kunsten
Rubens, Jordaens et d'autres sont les hôtes qui défient Delacroix, Ingres et
Courbet pour une confrontation . 6 mars - 13 juin 2004
Dans la première moitié du XIXe siècle, les artistes sont sommés de prendre position: pour ou contre Rubens. Dans cette "querelle", Rubens est considéré comme le modèle d'une conception de la peinture qui place la couleur au-dessus du dessin. Les classiques s'en méfient; les romantiques, comme Delacroix, en font le maître à imiter. Les réalistes, Courbet en tête, lui préfèrent Jordaens. Dans cette exposition, Rubens, Jordaens et d'autres
invitent Delacroix, Ingres et Courbet à une confrontation entre les modèles
du XVIIe siècle et leurs admirateurs du XIXe siècle. Quittant les salons et dépôts de l'impressionnant Palais des Beaux-Arts de Lille, les maîtres français seront représentés à Anvers par leurs meilleures ouvres. Une rencontre au sommet !

4- L'invention du paysage 
De Patinir à Rubens 1520-1650
8 mai - 1er août 2004 - Koninklijk Museum voor Schone Kunsten
Le paysage en tant que genre à part entière est une invention "anversoise"
du début du XVIe siècle. Toutefois, c'est surtout au XVIIe, aux Pays-Bas, puis au XIXe, dans toute l'Europe cette fois, qu'il connut ses heures de gloire. Le Koninklijk Museum voor Schone kunsten s'est constitué au fil du temps une remarquable collection de peintres paysagistes, parmi lesquels ouin Brueghel, ouin Wildens, Paul Bril, Kerstiaen de Keuninck, Joos de Momper le Jeune, Bonaventura Peeters ou encore Lucas Van Uden. 
Malheureusement, le rôle joué par ce genre avant, après et pendant l'époque de Rubens bénéficie rarement de l'attention qu'il mérite, et ses représentants restent trop souvent dans l'ombre des grands peintres baroques flamands. Cette exposition leur rend donc justice en dévoilant les secrets de la naissance et de l'évolution variée de la peinture paysagiste en
Flandre aux XVIe et XVIIe siècles.

5- Copyright Rubens 
12 juin - 12 septembre 2004 - Koninklijk Museum voor Schone Kunsten
Rubens n'était pas graveur, mais il avait suffisamment de talent plastique
pour porter un regard novateur sur les possibilités de cet art. C'est
pourquoi il rechercha activement des artistes capables de relever le défi
d'une transposition de son style virtuose dans ce moyen d'expression
graphique. Il veillait à ce que chaque nuance de lumière et de couleur soit
rendue par des hachures fluides, dépassant leurs propres limites. Mais ce
n'était pas là sa seule contribution: l'artiste reproduisait lui-même les
coups de pinceaux subtils de ses peintures à l'huile dans une esquisse qui
servait de base de travail au graveur. Il s'assurait ainsi que la puissance
et le dynamisme de l'ouvre étaient préservées. Par sa vision critique, il
éleva l'art de la gravure à une dimension supérieure, renforçant ainsi sa
propre popularité. L'exposition ne se contente pas de présenter des
gravures, mais illustre la totalité du processus de production, y compris
les corrections apportées par Rubens aux dessins et aux épreuves.

6- Rubens et l'illustration des livres 
12 juin - 12 septembre 2004 - Museum Plantin-Moretus
La collaboration entre un typographe et un artiste débouche sur un nouveau style d'illustration qui fit école dans toute l'Europe.  
Balthasar Ier Moretus demande à Rubens, son ami d'enfance, d'illustrer ses
livres. Mais l'imprimeur fait plus: il donne au peintre des indications pour la conception des frontispices qu'il lui confie. Un nouveau style fait son apparition, l'ouvrage baroque richement illustré, dont la mode se répand rapidement dans toute l'Europe. L'exposition met en lumière l'importance de cette collaboration entre éditeur et artiste. Rubens y apparaît comme un
véritable directeur artistique. Le tout dans un décor splendide, avec des
documents originaux et une application muséale multimédia.

7- Rubens en noir et blanc 
12 juin - 12 septembre 2004 - Rockoxhuis
Rubens est peut-être le seul artiste dont le travail fut illustré aussi abondamment et par autant de graveurs.  
Bien après la mort de Rubens, sa peinture continue d'influencer des artistes. Elle inspire des peintres, mais surtout des graveurs, qui reproduisent ses ouvres. Cette production graphique rubénienne ne cesse d'augmenter, débordant rapidement Anvers pour s'étendre aux pays voisins.
Les sujets favoris sont les tableaux les plus célèbres, comme La descente de la croix de la cathédrale d'Anvers, mais des ouvres plus intemporelles, telles que les portraits, ont également du succès. Avec quelque trois mille estampes réalisées d'après son ouvre peint, Rubens est probablement l'artiste le plus souvent traduit en gravures. L'exposition présente les exemplaires les plus remarquables, témoignant par la même occasion du savoir-faire des graveurs européens entre 1650 et 1800.
    

  
  

 Lieux & infos :

 
  

 
Koninklijk Museum voor Schone Kunsten 

Leopold De Waelplaats
2000 Anvers
tel.: +32(0)3 238 78 09
fax.: +32(0)3 248 08 10
e-mail: Publiekswerking@kmska.be
website: http://museum.antwerpen.be/kmska

Rubenshuis
Wapper 9-11
2000 Anvers
Tel +32 (0)3-201 15 55
Fax +32 (0)3-227 36 92
e-mail: info.rubenshuis@stad.antwerpen.be
website: http://museum.antwerpen.be/rubenshuis

Museum Plantin-Moretus
Vrijdagmarkt 22
2000 Anvers
tel.: +32 03 221 14 50 of +32 03 221 14 51
fax: +32 03 221 14 71
e-mail: Museum.Plantin.Moretus@stad.antwerpen.be
website: http://museum.antwerpen.be/plantin_moretus

Rockoxhuis
Keizerstraat 10-12
B-2000 Anvers
website: http://museum.antwerpen.be/rockoxhuis
    

 
  

Pour en savoir plus :

La formule "Rubens à Anvers" :
Ticket combiné : 16-13 euros
(7 musées et 4 églises monumentales, réduction sur l'itinéraire de promenade Rubens)
Tel: +32(0)70-233.799
Fax: +32(0)70-233.798
Email: info@rubens2004.be 

Website : www.rubens2004.be

  

 Exposition à Lille (Nord de la France)

 


1- Rétrospective Rubens 

6 mars - 13 juin 2004 - Palais des Beaux-Arts de Lille
La rétrospective Rubens organisée par le Palais des Beaux-Arts de Lille met en évidence l'éventail expressif de l'artiste anversois. Cette exploration au fil de 175 peintures, esquisses à l'huile, dessins et ouvres moins connues, comme les tapisseries, est l'événement le plus important consacré à ce génie depuis 1977. Un parcours chronologique rend compte de son évolution artistique: ses débuts, son succès en Italie puis, après son retour, les commandes de la bourgeoisie et des églises anversoises. Pierre Paul Rubens occupe une place à part dans l'histoire de l'art européenne, car rares sont les artistes qui rivalisent avec lui en universalité et en pouvoir créateur.
 

  
 

Pour en savoir plus :

Rubens en France :
Palais des Beaux-Arts - Place de la République - F-59000 Lille
lun-dim 11-19h, ven 11-21h - fermé le mardi et le 1/5.
Prix  : 8,5-6 euros
Tel: +33 (0)3 20 06 78 00
www.exporubens.com

2004 - Rubens dans le monde :

Rubens en Belgique / Anvers
www.rubens2004.be

Rubens en France / Lille & Arras
www.exporubens.com 

Rubens en Europe / Gênes, Angleterre, Allemagne
www.rubens2004.be/fr/rubens2004_tentoon_europa.html

Rubens aux USA 
www.rubens2004.be/fr/rubens2004_tentoon_usa.html 
 
  iDearts © 1999-2004 - All rights reserved