Paris 1482.
En guise de cathédrale : un décor dépouillé, laissant la scène aux chanteurs et danseurs. Pas de fioriture ni de sophistication, c'est le texte, la musique, le mouvement et l'interprétation qui résonnent avec justesse.

Et le message passe.

[ suivant ]